Quelle est l’autonomie d’un poêle à bois ?

Publié le : 08 avril 20213 mins de lecture

Le poêle à bois connait un certain regain ces derniers temps. Non seulement le bois figure parmi les énergies de chauffage les moins onéreux, mais également il s’agit d’une source d’énergie écologique et économique. Qui plus est, le chauffage au bois séduit de plus en plus d’utilisateurs grâce à sa sympathie non négligeable. Parmi les critères non négligeables lors du choix, on distingue l’autonomie d’un poêle à bois.

Le matériau de conception du poêle définit son inertie

En effet, l’autonomie d’un poêle à bois varie en fonction de nombreux facteurs. Parmi eux, on peut recenser le matériau de conception. Plus, cette inertie est grande et plus le dispositif est en mesure de conserver efficacement la chaleur. Cela propose une recharge fréquente. Par ailleurs, si vous souhaitez bénéficier d’une excellente autonomie, vous n’avez qu’à opter pour des poêles à inertie et les modèles de masse. À titre informatif, les matériaux lourds garantissent une plus grande conservation en termes de chaleur. Son bémol réside sur le fait qu’ils prennent plus de temps à chauffer.

La taille du foyer a une influence sur son autonomie

Outre le matériau de conception, la taille déterminera également l’autonomie d’un poêle à bois. La plupart du temps, cette autonomie tourne autour de 10 heures. Il faut noter que l’autonomie et la chaleur proposée par le poêle varient selon les essences de bois choisies. À titre d’exemple, un bois non résineux, dur ou feuillu dispose d’un pouvoir calorifique ainsi qu’un temps de combustion important par rapport à du bois résineux ou tendre. Dans ce cas, la taille du foyer compte beaucoup et il est préférable d’adopter un feu soutenu dans un foyer adapté au lieu d’un feu ralenti dans un foyer énorme. Le choix de la taille ne doit pas ainsi se faire à la hâte et doit se reposer en fonction du volume à chauffer et surtout du confort voulu.

Les aides financières pour un poêle à bois

Comme évoqué précédemment, le poêle à bois fonctionne à l’aide d’un combustible écologique et économique. Grâce à cela, il s’avère moins polluant, contrairement aux autres combustibles. En plus de réduire efficacement votre facture de chauffage et votre consommation électrique, l’État encourage son utilisation en proposant des aides considérables. Il s’agit en effet de la prime énergie, MaprimeRévov. Et pour en bénéficier, il est fortement recommandé de choisir un modèle labélisé par Flamme Verte sept étoiles.

Plan du site