Quelle est la règlementation pour la pose d’un poêle à bois ?

Publié le : 08 avril 20214 mins de lecture

L’installation ou la pose d’un poêle à bois doit respecter certaines normes précises. C’est valable pour un poêle à bois, à gaz ou à granulés. Il est indispensable de connaître la règlementation de la pose d’un poêle à bois avant même de mettre votre dispositif de chauffage en place.

Les normes concernant l’installation d’un poêle à bois

Les législations tout comme la règlementation de la pose d’un poêle à bois sont strictes. En effet, il est primordial que les conduits et les évacuations répondent à des normes spécifiques. Ils doivent aussi être ramonés de façon très régulière. Il est à noter que chaque modèle dispose ses spécificités. Ensuite, il y a la norme DUT 24.1 qui est la principale règle d’installation de ce type de dispositif de chauffage. C’est un texte de référence qui fixe les règles de création et de mise en œuvre des conduits de raccordements et de ceux de la fumée. Ce sont des normes qui touchent les demeures neuves, mais aussi les habitations anciennes.

Ce qu’il faut faire pour une pose dans les règles de l’art

Poser un poêle à bois suivant les règles de l’art est une priorité. Là encore, de bonnes pratiques sont à adopter à la lettre. L’idée étant de positionner le débouché de manière optimale. Il convient aussi de tuber le conduit qui existe en toute sécurité. Le tubage est tenu d’être réalisé sur toute la longueur. Ensuite, vous devez assurer d’apposer une plaque signalétique sur le conduit du dispositif. La plaque en question désigne les différents critères de l’ouvrage. La règlementation de la pose d’un poêle à bois stipule principalement la distance de sécurité, la température de fumée et la résistance à la pression. À cela s’ajoute la résistance aux condensats, à la corrosion et aux feux de cheminée.

Les règles de sécurité pour la pose d’un poêle à bois

Afin de garantir une utilisation sans risque de votre poêle à bois, respectez les règles de sécurités relatives à sa pose. Cela concerne essentiellement la distance de sécurité entre le poêle à bois et le mur. C’est fondamental afin de ne pas endommager l’intérieur de votre maison. On note aussi les normes sur la protection du conduit de raccordement du poêle. Des éléments essentiels permettent d’isoler au mieux le poêle. Ce qui vous garantit un usage sans risque. Parmi ces éléments se trouve la plaque de sol. Cette dernière protège le sol des projections induites par les bûches incandescentes. Puis, on note aussi la protection du poêle qui évite le contact entre celui-ci et les occupants de la maison.

Plan du site